Carrelage exterieur anti-dérapant : comment choisir le bon modèle pour votre terrasse

Lorsque l’on pense à aménager une terrasse, le choix du carrelage extérieur est crucial. Non seulement il doit être esthétique, mais il doit également répondre à des critères de sécurité, notamment en matière d’anti-dérapance. Comment choisir le bon modèle de carrelage anti-dérapant pour votre terrasse ? Cet article vous guide pas à pas pour faire le choix parfait.

Pourquoi opter pour un carrelage extérieur anti-dérapant ?

Le carrelage extérieur est soumis à des conditions météorologiques variées : pluie, gel, chaleur intense… Il est donc essentiel de choisir un modèle qui soit à la fois durable et sécuritaire. Un carrelage anti-dérapant offre une surface plus adhérente, réduisant ainsi les risques de glissades et d’accidents, surtout par temps humide.

Les différentes normes de glissance

Pour bien choisir votre carrelage anti-dérapant, il est important de connaître les normes en vigueur. En Europe, deux principales normes encadrent la glissance des carrelages :

  • La norme DIN 51130 : Cette norme allemande évalue la résistance au glissement en classant les carrelages de R9 à R13. Plus le numéro est élevé, plus le carrelage est anti-dérapant. Pour une terrasse, un carrelage classé R11 ou R12 est généralement recommandé.
  • La norme ABC : Elle qualifie la résistance au glissement pieds nus et se divise en trois catégories : A, B et C. La classe C étant la plus adhérente. Elle est souvent utilisée pour les abords de piscine.

Les matériaux les plus adaptés

Le choix du matériau est tout aussi important que le respect des normes. Voici les matériaux les plus couramment utilisés pour le carrelage extérieur anti-dérapant :

  • Le grès cérame : C’est le matériau le plus populaire grâce à sa robustesse et sa diversité de styles. Il est très résistant aux intempéries et propose une bonne adhérence.
  • La pierre naturelle : Matériau noble par excellence, la pierre naturelle est à la fois esthétique et durable. Elle requiert cependant un entretien plus rigoureux.
  • Le béton : Facile à mettre en œuvre et économique, le béton peut être travaillé pour offrir une belle adhérence.
  • La terre cuite : Elle apporte un charme rustique mais est souvent plus glissante en cas d’humidité.

Les finitions à privilégier pour une meilleure adhérence

Outre le matériau, la finition joue un rôle crucial dans l’adhérence du carrelage. Pour un usage extérieur, il est conseillé de choisir des finitions telles que :

  • Finition mate : Moins glissante que la finition brillante.
  • Finition texturée : Propose des reliefs qui augmentent la surface de contact.
  • Finition structurée : Idéale pour les zones très humides ou exposées à des intempéries fréquentes.

Les critères esthétiques : harmoniser votre terrasse avec le paysage

Une fois les aspects techniques pris en compte, la dimension esthétique ne doit pas être négligée. Pensez à harmoniser le carrelage de votre terrasse avec l’environnement extérieur :

  • Couleurs naturelles : Privilégiez des couleurs qui se marient bien avec la nature environnante : gris, beige, taupe.
  • Motifs : Les motifs imitation bois ou pierre apportent un effet naturel et chaleureux.
  • Format : Les grands formats comme les dalles 60×60 cm offrent un aspect contemporain et agrandissent visuellement l’espace.

Les implications légales et normatives

Il est également impératif de se conformer à certaines réglementations locales et légales. En France, le Code de la Construction et de l’Habitation (CCH) stipule certaines obligations en matière de sécurité des espaces extérieurs, notamment pour les bâtiments recevant du public (Article R*111-19-2).

De plus, certains documents techniques unifiés (DTU) fournissent des règles de l’art concernant la pose de carrelage extérieur, tels que le DTU 52.1 relatif aux revêtements de sols scellés.

Conseils pratiques pour l’achat de votre carrelage anti-dérapant

Avant de vous précipiter à l’achat, voici quelques conseils pratiques :

  • Échantillons : Demandez des échantillons pour tester la texture et l’adhérence avant d’acheter en grande quantité.
  • Quantité : Prévoyez toujours 10% de carrelage en plus pour compenser les chutes et les erreurs éventuelles.
  • Entretien : Renseignez-vous sur les besoins d’entretien spécifiques au matériau choisi.
  • Pose : Si vous n’êtes pas sûr de vos compétences en bricolage, il est préférable de faire appel à un professionnel pour garantir une installation conforme.

Profitez au maximum de votre terrasse en toute sécurité

En choisissant le bon carrelage extérieur anti-dérapant, vous assurez non seulement la sécurité de votre famille et de vos invités, mais vous offrez également à votre terrasse une longue durée de vie et un aspect esthétique remarquable. Prenez le temps de bien réfléchir à vos besoins et d’explorer les options disponibles afin de créer un espace extérieur accueillant et sécurisé.